News

Le corps de Mamoudou Barry rapatrié en Guinée

Le corps de Mamoudou Garry a été rapatrié le samedi 3 août à Conacry .Il y a deux semaines, cet enseignant-chercheur de 31 ans est mort à Rouen, après une agression raciste.

Le corps de Mamoudou Barry va être rapatrié en Guinée, ce samedi 3 août. Il y a deux semaines, cet enseignant-chercheur de 31 ans est mort à l’hôpital de Rouen (Seine-Maritime), des  suites  de ses blessures. La veille, il était violemment agressé à un arrêt de bus de Canteleu, près de Rouen. Une agression à caractère raciste, a confirmé le parquet de Rouen après l’interpellation d’un  suspect , lundi 22 juillet.

52 000 euros de dons

L’atterrissage est prévu vers 22h20 à l’aéroport de Conacry, comme l’a précisé une page Facebook de soutien aux proches de la victime, « Justice pour Mamoudou Barry. »

Des marches d’hommage en France

En parallèle, le groupe Facebook de soutien a annoncé plusieurs marches en hommage à la mémoire de l’enseignant-chercheur : à Strasbourg ou La Rochelle notamment, des rassemblements sont prévus ce samedi 3 août à 15h.

Par ailleurs, plusieurs marches ont déjà eu lieu  avant  cette date, comme à Rouen où un millier de personnes se sont réunies le 26 juillet dernier. Mais aussi à Orléans le lendemain, avec environ 150 manifestants.

Concernant l’enquête, elle se poursuit pour violences volontaires. Le suspect a été admis à l’hôpital psychiatrique du Rouvray de Sotteville-lès-Rouen après sa garde-à-vue. Pour la défense, le caractère raciste retenu par le parquet n’est pas réaliste.

Source: lebanco.net